Christophe Galatry photographies

blog

rose

-Rosalie n’en fait qu’à sa tête. C’est pour ça qu’elle bafouille et qu’elle la perd.

-Rosalie recense ses années. Comme elle n’y parvient pas elle pleure l’insensé du temps.

-Rosalie a peur. Tout tremble sur elle.

-Rosalie attend dans son lit. Voile sur une vaine attente.

-Rosalie se déchire comme une vieille lettre.